L’Ouzbékistan, une destination à ne pas manquer en Asie centrale

Connu pour la Route de la Soie, l’Ouzbékistan possède un fabuleux patrimoine artistique et architectural qui fascine plus d’un globe-trotter. Que ce soit des mosquées, des mausolées ou des madrasas, les vestiges historiques n’en manquent pas. Mis à part cela, ce pays abrite aussi des destinations pour tous les voyages. Il dispose de nombreux sites qui pourront assouvir les envies des bourlingueurs. Durant leur séjour, ces derniers auront l’occasion de découvrir la mer d’Aral. Celle-ci est partagée entre le Kazakhstan et l’Ouzbékistan. Elle a été autrefois la quatrième plus grande mer intérieure du monde. Elle s’assèche progressivement depuis une trentaine d’années. Elle a cessé d’être un lieu de pêche. Là, les touristes trouveront des restes rouillés de la flotte de pêche et des villages de pêcheurs abandonnés.

Découvrir les ruines d’Ayaz Kala

Ayaz Kala est un site à ne pas manquer lors d’un séjour Ouzbékistan. Cet endroit est situé sur le côté est de la montagne Sultanuizdag, à environ 20 km au nord-est de Toprak Kala, la capitale de l'ancien Khorezm. Il a été autrefois une oasis arrosée par la partie sud de la rivière Akcha Darya. Il est composé de 3 forteresses. L’Ayaz Kala 1 est un refuge défensif érigé sur le sommet d'une colline à plat. L’Ayaz Kala 2 est un fort féodal datant du VIe au VIIIe siècle apr. J.-C. Quant à l’Ayaz Kala 3, elle forme une garnison fortifiée et un refuge. Outre les forteresses, Ayaz Kala est également connu pour le lac d'Ayaz Koul. Celui-ci est localisé au nord du site. Il faisait partie du lit du fleuve Amou-Akcha. Il constitue un coin parfait pour se baigner et observer des oiseaux.

Visiter les trois villes les plus importantes d’Ouzbékistan

Au cours de leur circuit en Ouzbékistan, les amoureux de découverte seront fascinés par les vestiges architecturaux de Samarkand, de Boukhara et de Khiva. Ces trois localités ont été classées sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Samarkand, surnommé la cité bleue, constitue la deuxième ville du pays. Cette municipalité est la capitale de Tamerlan. Elle abrite la place de Réguistan et le Gour-Émir. Ce dernier est le sépulcre des Témourides. Il est aussi le lieu d’inhumation d’Amir Témour, de ses deux fils et de ses deux petits-fils. Par ailleurs, Boukhara regorge de nombreuses mosquées et de madrasas. Quant à Khiva, la ville-musée à ciel ouvert, elle plonge les bourlingueurs dans un univers intemporel avec ses oasis de commerce.

Explorer le bazar de Tchorsou

Il est impossible de quitter l'Ouzbékistan sans avoir visité le bazar de Tchorsou ou Chorsu Bozori. Ce dernier est situé sur une ancienne place de marché de Tachkent. Il est le plus grand et le plus ancien marché de la ville. Avant d’arriver au marché, les bourlingueurs verront des grands hôtels et des grandes constructions modernes. À part faire des courses au bazar de Tchorsou, cet endroit constitue également un lieu où les locaux et les touristes se donnent rendez-vous.